Design et projets d’équipements publics - 4 et 5 novembre 2004 - Colloque-atelier international interdisciplinaire - Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 2421 (3 par jour)
Colloque-atelier - Design et projets d'équipements publics

Design et projets d’équipements publics - 4 et 5 novembre 2004 - Colloque-atelier international interdisciplinaire - Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne

Présentation - Programme - Liens utiles - Inscription - Résumé des interventions

Thème du colloque-atelier

A l’invitation de l’Université Jean Monnet à St-Etienne et de la direction départementale de l’Equipement de la Loire, cette rencontre réunira des chercheurs et des acteurs engagés dans des projets de conception (design) d’équipements publics d’échelle territoriale au Québec et en France : autoroutes, lignes et pylônes électriques, aménagement de rivières, fermes éoliennes, couloirs ferroviaires, entrée de villes, etc.
Au-delà de leurs singularités respectives très marquées, ces projets partagent tous le fait de se déployer dans l’espace public et dans des emprises d’échelle territoriale, de concerner une grande diversité d’acteurs et de parties prenantes (usagers, riverains, promoteurs, pouvoirs publics, collectivités territoriales, concepteurs, etc.) et, bien entendu, de comporter des enjeux dépassant largement leur complexité technique, fonctionnelle et économique, pourtant déjà considérable. C’est pourquoi il convient désormais de tenir davantage compte de la dimension publique de ces projets traditionnellement confiés au regard et à la main des experts et par conséquent conçus selon le processus habituel < commande (maîtrise d’ouvrage) => conception (maîtrise d’oeuvre) => réalisation (chantier) => livraison et mise en service (usage) >. Mais comment faire autrement, comment faire tout court ? C’est précisément à cette question que notre colloque-atelier sera consacré.

Il s’agit d’un colloque dans la mesure où les participants échangeront leurs savoir-faire et expertises respectifs en la matière, mais également d’un atelier car l’accent sera mis moins sur la communication de résultats déjà acquis que sur la présentation de cas exemplifiant l’extrême complexité des problématiques qui encadrent ces projets. En invitant nos intervenants à présenter leurs questions et leurs hésitations plutôt que des réponses, nous souhaitons convier tous les participants à explorer ensemble et de manière comparative les voies possibles vers des propositions satisfaisantes pour tous les acteurs concernés. L’état des recherches actuelles révèle en effet que nous sommes encore loin de pouvoir fournir une réponse à ces questions, tout simplement, croyons-nous, parce que ce sont leurs formulations mêmes qui posent problème. C’est pourquoi, si les cas choisis pour la rencontre sont exemplaires, c’est davantage pour les méthodes de recherche et de construction de problématiques multi-acteurs et multi-critères qu’ils ont mis en oeuvre que pour les réalisations éventuelles auxquelles ils ont donné lieu. Ce que l’expérience nous a appris, c’est en effet à quel point la formulation d’une problématique (et non d’un problème), d’une commande, des intentions et des finalités, bref la conduite de toute la phase amont d’un projet de design d’équipement, détermine la forme finale de l’objet qui sera construit. Raison de plus par conséquent pour entourer cette phase de toute l’attention nécessaire en y mobilisant les ressources scientifiques et stratégiques adéquates.

La présence du mot design dans le titre peut surprendre. Il doit ђtre compris ici dans son sens le plus large et recouvre toute activité de projet dans l’environnement construit.

Sa présence suggère que des préoccupations esthétiques seront au centre de nos travaux. C’est exact, d’autant plus que l’échelle des objets qui nous intéressent provoque souvent, auprès du public, la remarque qu’ils « gâchent le paysage ». Or au fil des projets et des recherches, on s’aperçoit que ces objets soulèvent une question nouvelle, celle de l’ esthétique publique et que celle-ci ne réside désormais plus seulement dans les difficultés de juger des qualités formelles (au sens large) des équipements ainsi exposés à la vue du public dans le paysage quotidien, mђme si cette préoccupation constitue toujours, à bon droit, l’un des nombreux critères à prendre en compte lors de leur conception (design). Il se trouve en effet qu’en raison de leur visibilité, ces objets deviennent des lieux de cristallisation ou des catalyseurs d’enjeux publics dépassant largement ce qui d’ordinaire est considéré comme relevant de l’esthétique (matériau, forme, contraste, composition, couleur, texture, facture, etc.). Celle-ci devient donc, presque malgré elle, la partie visible d’un ensemble extrêmement complexe d’exigences, d’intentions, de logiques et de priorités qui, à l’occasion, font irruption de faЌon souvent conflictuelle dans les controverses et débats publics. On voit donc que, à l’arrière-plan de ces questions de méthode de conception et de mise en oeuvre des projets, objet central du colloque-atelier, se profile une question scientifique plus fondamentale exigeant une redéfinition de l’esthétique telle que nous l’avons considérée depuis plus de deux siècles.
Nous croyons même que dans le contexte bien réel du développement durable cette question est susceptible de s’imposer comme l’une des questions principales du XXIe siècle.


Programme

Les rencontres se tiennent de 8 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h, à raison de deux présentations par demi-journée. Lire le résumé des interventions.

Première journée jeudi 4 novembre

Deuxième journée vendredi 5 novembre

Clôture du colloque-atelier et réception par Michel THIOLLIйRE Sénateur-maire de St-ѓtienne

Maîtrise d’ouvrage : Université Jean Monnet de St-ѓtienne et direction départementale de l’ѓquipement Loire
Maîtrise d’oeuvre : Alain FINDELI (CPE)*
Comité scientifique : Jacqueline BAYON (IERP), Gérald DOMON (CPE), Alain FINDELI (CPE), Olivier FRѓROT (DDE), Michel GARIѓPY (CPE)
Comité d’organisation : Jacqueline BAYON (IERP), Barbara DENNYS (ESADA), Olivier FRѓROT (DDE)
Site : Musée d’art moderne de St-ѓtienne
Secrétariat : Hélène VERDIER ou Rachid KADDOUR (IERP)
Mail : jacqueline.bayon@univ.st-etienne.fr
Tél. : 04 77 42 16 64

Liens utiles

BULLETIN D’INSCRIPTION

(vous pouvez télécharger en cliquant ici design et projets.pdf 100ko)
Mme a Mlle a M.
Nom
Prénom
Organisme
Fonction
Adresse
Code postal
Ville
Tél.
Fax
Mail

BARRER LES MENTIONS INUTILES :

  • Assistera à la journée du 4 novembre 2004
  • Assistera à la journée du 5 novembre 2004
  • Assistera aux deux journées (4 -5 novembre 2004)

DROITS d’INSCRIPTION Ils comprennent les documents du colloque-atelier, les pauses café, la visite du Musée d’Art Moderne et les journées d’études. 60 euros (30 euros pour une seule journée) Gratuit pour les étudiants

REGLEMENT (Obligatoire pour que l’inscription soit effective)
Par chèque bancaire/Eurocheque à l’ordre de Monsieur l’Agent Comptable de l’Université

LES DEJEUNERS ET DINERS peuvent être pris sur place au Restaurant Nouvel du MAM ou en centre ville : une liste de restaurants sera jointe aux documents de présentation du colloque.

POUR TOUTE CORRESPONDANCE ET DEMANDE D’INFORMATIONS
I E R P (Colloque atelier design et projets d’équipements publics)
MRASH
36 rue du onze novembre 42023 St-Etienne cedex 2
H. Verdier (intendance) 04 77 42 16 64
R. Kaddour (partie scientifique) 04 77 42 16 764 ou 16 78
Fax : 04 77 42 16 84
Mail : Jacqueline.Bayon@univ-st-etienne.fr
bayon.alexandre@wanadoo.fr
Site web : http://www.univ-st-etienne.fr Dans menu recherche (à la une) ou IERP
Accès en venant de Paris, par autoroute sortie
Accès en venant de Lyon et Sud par Autoroute sortie


Voir en ligne : Télécharger le programme et le dossier d’inscription (pdf 100ko)

le 19 octobre 2004 par Rédaction Design-Pour-Tous
modifie le 31 mai 2009