Le vélo gagne le périurbain - Journée d’Etude FUBICY - Vendredi 13 avril 2012 Pau

Informations pour votre compte
Authentification
Communiqué N°560-2167

Le vélo gagne le périurbain - Journée d’Etude FUBICY - Vendredi 13 avril 2012 Pau

 

PNG - 81.5 ko

Comme lieu de rencontre de sa 14e Journée d’Etude, la FUB a choisi l’agglomération paloise. Ce temps fort est organisé avec l’association locale, Pau à vélo.

La Journée d’Etude : un carrefour d’expériences

Elus, techniciens de l’Etat et des collectivités territoriales, experts et chercheurs, dirigeants et militants associatifs sont invités à croiser regard et expérience avec une perspective commune : favoriser l’usage quotidien du vélo.

Le vélo gagne le périurbain

A trop focaliser sur les problèmes de déplacement en centre-ville, on a laissé s’accroitre les difficultés en périurbain. La table ronde du matin invitera à prendre conscience des impacts de l’étalement urbain et de la multimotorisation sur le climat mais aussi sur la santé et le budget des ménages. Les avantages du vélo ne se limitent pas aux centres urbains denses. Sur des territoires façonnés par l’automobile, où les transports collectifs sont peu performants, voire absents, comment le vélo peut-il contribuer à améliorer la mobilité ? Par de nombreux exemples concrets, les trois ateliers de l’après-midi en groupes plus restreints alimenteront les échanges :

  • Le rabattement et le stationnement vélo sur les axes de transports en commun et les pôles gares ou comment une intermodalité vélo-transport collectif bien organisée permet d’effectuer des trajets plus longs et facilite les dessertes de porte à porte.
  • Redonner une place au vélo dans le périurbain . Apparemment peu favorable à la pratique du vélo, le périurbain présente l’avantage d’avoir de l’espace encore disponible. Certaines collectivités territoriales se mobilisent et leurs exemples réussis mais aussi les erreurs à ne plus commettre nourriront notre réflexion sur le sujet.
  • Les nouveaux acteurs de la mobilité . Le choix d’implantation des zones d’habitat est déterminant pour la mobilité des ménages. Selon qu’ils prévoient ou non des espaces de stationnement pour le vélo, bailleurs sociaux ou promoteurs immobiliers influent sur le choix du mode de déplacement. Découverte du nouveau guide technique « Stationnement des vélos dans les immeubles d’habitation et de bureaux ».

PROGRAMME

  • 8h30 Accueil café
  • 9h Mot d’accueil par Geneviève Laferrère, présidente de la FUB
  • 9h15 Table ronde L’impact de l’étalement urbain sur le climat, le budget des ménages et la santé
  • 11h45 Allocutions de Martine Lignières-Cassou, Députée-Maire de la Ville de Pau, d’un représentant du Conseil général des Pyré- nées-Atlantiques (sous réserve de confirmation) et d’un représentant d’IDElis / IDEcycle
  • 12h30 Déjeuner
  • 14h Ateliers participatifs
  • 17h Clôture Allocutions de Dominique Lebrun, Coordonnateur interministériel pour le développement de l’usage du vélo et d’un représentant de la Direction Villes et Territoires Durables de l’ADEME
  • 18h30 Cocktail à l’Hôtel de Ville offert par la Ville de Pau

TABLE RONDE

L’impact de l’étalement urbain sur le climat, le budget des ménages et la santé

À trop focaliser sur les problèmes de déplacements en centre-ville, on a laissé s’accroître les difficultés en périurbain. La table ronde invite à prendre conscience des impacts de l’étalement urbain et de la multimotorisation sur le climat mais aussi sur la santé et le budget des ménages. Les avantages du vélo ne se limitent pas aux centres urbains denses. Sur des territoires façonnés par l’automobile, où les transports collectifs sont peu performants, voire absents, comment le vélo peut-il contribuer à améliorer la mobilité ?

Animée par Thomas Sedlbauer, Directeur de la FUB

  • Marion Richard, chargée de mission, Réseau Action Climat France Étalement urbain et changement climatique
  • Thomas Berthet, chef de projet circulations douces, Altermodal (étude pour l’Union Nationale des Associations Familiales) Impacts économiques sur le budget des ménages selon le choix du mode de déplacement
  • Benoît Blondel, chargé de mission Environnement-Santé, European Cyclists’ Federation Calcul de gains sur la santé publique d’une pratique régulière du vélo : programme européen HEAT
  • Muriel Mariotto, chargée du management de la mobilité, Certu Quelles perspectives d’application de l’outil HEAT pour la France ?
  • Sébastien Bosvieux, président de l’association Vélo Toulouse Prévention des risques sur les trajets professionnels : le vélo vertueux ! Partenariat avec la CARSAT* Midi-Pyrénées pour la campagne « Allons-y à vélo » * CARSAT : Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail

ATELIERS PARTICIPATIFS

L’intervenant expose à trois groupes successifs la problématique à partir d’un exemple concret ; il invite les participants à l’atelier à réagir et à témoigner de leurs propres ex- périences ou à faire part de leurs interrogations. Chaque participant assistera aux trois ateliers.

Organiser le rabattement et le stationnement vélo sur les axes TC et les pôles gares

L’intermodalité vélo-transport collectif permet aux cyclistes d’effectuer des trajets plus longs et accroît l’usage des transports collectifs en facilitant les dessertes de porte à porte. L’impact sur l’urbanisme et l’environnement est réduit puisque les parcs de stationnement vélo stérilisent beaucoup moins d’espace que des parcs relais.
Spécificités d’un schéma cyclable en zone périurbaine, développement du secteur Nord Isère, cas concrets de traitement du rabattement cyclable en cohérence avec la politique régionale cyclable de stationnement en gare.

    • Présenté par Thomas Berthet, chef de projet circulations douces, Altermodal et animé par Annick de Montgolfier, vice-présidente de la FUB, CADR 67, Strasbourg

Redonner une place au vélo dans le périurbain

Si le périurbain apparait comme un territoire peu favorable à la pratique du vélo, il présente l’avantage d’avoir de l’espace encore disponible, ce qui constitue un atout pour le vélo à condition d’avoir une volonté politique forte. Comment réaliser des aménagements cyclables le long des pénétrantes, autour des collèges ; quelles erreurs éviter ?

    • Présenté par Laurence Pauly, chargée de mission circulations douces, Conseil général des Pyrénées-Atlantiques et Marthe Grillet, chargée d’aménagement à la Communauté de communes Maremme-Adour-Côte-Sud et animé par Claude Lievens-Souday, administrateur de la FUB, ARC, Rambouillet

Les nouveaux acteurs de la mobilité

Le choix d’implantation des zones d’habitat est déterminant pour la mobilité des ménages. Les bailleurs sociaux ou les promoteurs immobiliers sont des acteurs indirects de la mobilité. Selon qu’ils prévoient ou non des espaces de stationnement des vélos, ils influent sur le choix du mode de déplacement. Antoine Fourré, bailleur social, expliquera pourquoi il intègre des locaux vélos dans ses programmes. Le nouveau guide FUB sur le stationnement des vélos dans les espaces privés sera également présenté.

    • Présenté par Antoine Fourré, chargé d’opérations, SAEMCIB* * Société Anonyme d’Economie Mixte de Construction Immobilière de Bègles et animé par Didier Féneron, administrateur de la FUB, Vélophonie, Bordeaux


Voir en ligne : Annonce manifestation sur le site FUBICY
le 20 mars 2012 par Redaction Voirie-Pour-Tous
Mots clés associés