Télétravailleurs, travailleurs nomades, en réseau… leurs mobilités

Informations pour votre compte
Authentification
Visiteurs : 2598 (3 par jour)
Information mobilités

Télétravailleurs, travailleurs nomades, en réseau… leurs mobilités

  • La société numérique modifie profondément les pratiques de travail : possibilité d’une connexion en continue, travail à distance, de façon nomade, à plusieurs dans des espaces collaboratifs, appartenance à des agoras, tribus et autres réseaux sociaux…
    • Cela induit des mobilités physiques changeantes, moins rythmées, moins fondés sur des cheminements de point à point ; mais davantage sur des opportunités de flux émanant par exemple des réseaux sociaux.
    • Cela influence aussi l’échelle des territoires, les bassins d’emploi, la localisation des activités, les facteurs du développement local, la nature même de l’employabilité de chacun(e).
  • La mobilité est en somme « en mouvement », en « diversification », en « renouvellement »…
    A celles et ceux intéressés par la chose, vous trouverez divers repères sur le site wirkers.info qui organise d’ici la fin de l’année les Rencontres Wirkers-2010 dont l’enjeu est de formuler les bonnes questions et réponses sur les Interconnexions entre :
    • Les nouvelles pratiques du travail numérique (télétravail, travail nomade, collaboratif, en réseau…) et
    • Les principaux repères de nos vies au quotidien : urbanisme, logement, paysage, déplacements / mobilité, échelle des territoires, usages numériques, lieux de sociabilité, employabilité, entreprise 2.0.
  • Vous pourrez y trouver divers Appels à Projets. Certains concernent directement la mobilité :
    • Comment imaginer un giratoire en mouvement, selon les exigences évolutives, des flux de déplacements physiques sur les voiries ?
    • Dans une société nomade, les cheminements sont d’opportunité. Quelle fonction stable pour certaines voiries entre milieux urbains ou ruraux ?
    • Directivité et signalétique sont la base des cheminements… La géolocalisation devient la référence. Quelles conséquences pour les formes et supports ?
    • Les objets de mobilité physiques seront modulables et à composante numérique. Comment les choisir et bien les intégrer dans la sociabilité urbaine ?
    • etc…
  • Le travail en équipe, s’organise autour de Tables Wirkers-2010 ; avec des moments de capitalisation lors d’Etapes Wirkers-2010

A l’occasion de ces rencontres, chacun(e) pourra cerner les facteurs clés de cette « révolution culturelle des mobilités » ; aux côtés de chefs d’entreprise, de responsables associatifs ou syndicaux, de chercheurs, de professionnels et hommes de l’art, de collectivités territoriales…


Voir en ligne : wirkers 2010

le 28 avril 2010 par Jean-Charles Poutchy-Tixier
modifie le 30 janvier 2012